Restauration de berge sur la commune de Normanville

Situé entre Normanville et Saint-Germain-des-angles, un tronçon de cours d’eau de cinq cent mètres a été restauré et retrouve son aspect naturel.

En effet, sur cette partie de la rivière, la berge servait de stockage de terre. ce lieu abandonné, depuis plus de vingt ans, a été recolonisé par la végétation. Mais cette dernière n’est pas adapté pour le cours d’eau. Les berges abruptes, jonchées de déchets ne permettaient pas à la faune de profiter de cet espace.

Suite au diagnostic des techniciens du Syndicat et en collaboration avec le propriétaire du site, le Syndicat s’est engagé dans une importante opération de rattrapage d’entretien et de terrassement pour redonner à cet espace, des berges en pente douce, plus à même d’être colonisées par une végétation riche et diversifiée.

Les nombreuses odonates observées suite aux travaux semblent montrer le nouvel intérêt de ces insectes pour la restauration de ce tronçon de cours d’eau.

Restauration de berges sur la commune de Glisolles (Iton, Rouloir et Sec-Iton)

Le Syndicat est intervenu dans le cadre des actions mentionnées dans le PPRE 2011-2016. (III.63)

Les différents bras présents sur ce tronçon de rivière ont connu de nombreuses dégradations notamment suite aux piétinement des bovins dans le lit du cours d’eau. Un merlon de curage était observable nuisant à la libre circulation du cours d’eau. L’intérêt de cette restauration a résidé également à reconnecter le lit mineur et le lit majeur en offrant un espace de mobilité plus important au cours d’eau et ainsi améliorer la zone d’expansion de crue potentielle.

Ce sont près de 1 km de berges qui ont été restaurées. Une clôture de 1,5 km a été installée.

PPRE 2011-2016 en régie

Afin de quantifier et planifier ses travaux, le SAVITON s’est doté d’un plan de gestion nommé Plan Pluri annuel de restauration et d’entretien.

Le Syndicat a réalisé cette étude en interne afin que les propositions soient les plus proches des problématiques de terrain.

D’une durée d’un an et demi, cette étude a permis de se doter d’une feuille de route, véritable outil d’aide à la planification des travaux, pour les cinq prochaines années 2011-2016.

Les documents du PPRE sont consultables en cliquant sur les liens suivants :

Le Hom – Une zone humide à préserver

Le SAVITON a fait l’acquisition d’une zone humide de cinq hectares. L’intérêt de cette dernière est la préservation de ce type d’habitat en régression. Ce projet a vu le jour grâce aux financements de l’Agence de l’Eau Seine Normandie. Cette zone humide se situe au sein d’un périmètre NATURA 2000 pour la préservation du Sonneur à Ventre jaune (Bombina variegata), amphibien protégé dont le site du Hom représente la dernière station normande dans laquelle nous pouvons l’observer.

Le Syndicat s’est engagé en termes de travaux à:

  • Rattraper l’entretien rivulaire,
  • Restaurer les berges dégradées par les rongeurs invasifs,
  • Poser des équipements agropastoraux afin de réduire l’impact du piétinement des animaux sur les berges.