Restauration des berges à Houetteville

Le chantier a permis la restauration de 40 ml (mètre linéaire) de berge, offrant une diversité d’habitats et un espace en adéquation avec un projet de gestion de prairie par des ovins.

Le diagnostic des berges sur ce tronçon a mis en évidence les problèmes d’érosion en rive gauche. Les berges étaient hautes et merlonnées avec un recul progressif vers l’intérieur de la parcelle. L’absence de végétation adaptée a favorisé l’effondrement de la rive. De plus, la présence de déchets béton a été identifiée (remblai) ainsi que d’anciennes souches de gros diamètre.

Un élargissement de la section hydraulique résulte de cette dégradation avec un colmatage en pied de berge.

Localisation du chantier

Publicités

Le sonneur à ventre jaune

Le sonneur à ventre jaune est une espèce d’amphibien assez rare en France. L’un des facteurs de cette disparition : la détérioration de son milieu naturel. Elle est due à la destruction des mares bocagères et forestières ainsi que la diminution d’ornières forestières inondées.

Nommé en référence à son chant bourdonnant et à sa face ventrale, cet amphibien mesure environ 4.5 cm. C’est une espèce facile à distinguer grâce à son ventre jaune parsemé de tâches noires ; un caractère spécifique et propre à chacun de ces  crapauds qui, tout au long de leurs vies garderont ces même tâches. Elle est également reconnaissable grâce à ses pupilles en forme de cœur.

Des spécialistes ont classé, au niveau national, cet amphibien en tant qu’espèce menacée, ainsi qu’en voie d’extinction dans la région. Ils ont ainsi constaté une  régression déplorable du nombre de sonneurs à ventre jaune au cours du siècle passé.

Il n’existe qu’une seule zone actuellement connue en Haute-Normandie où l’on peut admirer l’amphibien le plus rare et menacé de la région. On le croyait disparu de ce secteur géographique depuis plusieurs décennies. Or, il a été remarqué il y a près de 10 ans dans la commune de La Vacherie. Suite à cette précieuse découverte, ce site de reproduction a été classé dans le réseau Natura 2000, le programme européen de conservation de la biodiversité.

Dans le cadre de la préservation de cette espèce, les techniciens du Saviton ont participé à un inventaire des sonneurs à ventre jaune sur le site Natura 2000.

Restauration de berge à Hondouville

Situé au niveau d’une résurgence sur la commune d’Hondouville, la partie amont du Ruisseau de la Fontaine d’Hondouville comportait une berge artificielle fortement dégradée, en partie par l’action des Ragondins et Rats musqués. Le propriétaire souhaitait restaurer ces berges, dans le respect de la qualité d’eau de la source et de l’aspect paysager.

Nous avons donc proposé, compte-tenu du contexte, une restauration de berge en technique mixte (pieux de bois jointifs/boudins d’hélophytes). Le chantier a permis la restauration de 15 ml de berge, offrant une diversité d’habitats.

Localisation du chantier

Restauration de berges à Glisolles

La parcelle concernée par les travaux est une parcelle pâturée par des chevaux. Cette prairie présente un potentiel de prairie humide d’un point de vue de sa configuration et de sa topographie. Le chantier a permis la restauration de 40 ml de berge, offrant une diversité d’habitats et un espace en adéquation avec l’usage pastoral.

L’intérêt de ces travaux était d’améliorer les conditions d’inondabilité de la zone et permettre à l’usager du site de bénéficier d’une sécurisation pour ses animaux. Une clôture non conforme était présente sur le site, les poteaux sont tombés dans le lit de la rivière et les barbelés provoquent des embâcles. Les berges sont érodées par le piétinement des animaux.

Des espèces végétales inféodées aux milieux humides sont présentes sur ce cordon riparial.

Localisation du chantier

Restauration de berges au moulin de Navarre

Dans le cadre d’un projet de création d’un écomusée dédiée au patrimoine hydraulique de notre région, une renaturation des berges du bras du moulin de Navarre a été réalisée. Plusieurs actions ont été réalisé :

  • Démolition d’un mur obsolète et évacuation
  • Talutage des berges en pente douce
  • Confection de banquette d’hélophytes
  • Retrait de l’atterrissement au niveau du coursier de roue

Ces travaux doivent répondre à plusieurs objectifs :

  • Améliorer les conditions d’écoulement de la rivière en préservant au maximum la diversité du milieu (lit, berge, faciès d’écoulement, végétation).
  • Gérer la végétation en place en lien avec l’ensemble des fonctions qu’elle remplit : stabilité des berges, intérêt paysager, diversité biologique…
  • Etre réalisés dans l’optique d’un entretien régulier qui implique une gestion des problèmes les plus urgents et non un travail systématique n’impliquant que des retours d’intervention à long terme.
  • Intérêt pédagogique du site
Localisation du chantier