Archives pour la catégorie Espèces protégées

Le sonneur à ventre jaune

Le sonneur à ventre jaune est une espèce d’amphibien assez rare en France. L’un des facteurs de cette disparition : la détérioration de son milieu naturel. Elle est due à la destruction des mares bocagères et forestières ainsi que la diminution d’ornières forestières inondées.

Nommé en référence à son chant bourdonnant et à sa face ventrale, cet amphibien mesure environ 4.5 cm. C’est une espèce facile à distinguer grâce à son ventre jaune parsemé de tâches noires ; un caractère spécifique et propre à chacun de ces  crapauds qui, tout au long de leurs vies garderont ces même tâches. Elle est également reconnaissable grâce à ses pupilles en forme de cœur.

Des spécialistes ont classé, au niveau national, cet amphibien en tant qu’espèce menacée, ainsi qu’en voie d’extinction dans la région. Ils ont ainsi constaté une  régression déplorable du nombre de sonneurs à ventre jaune au cours du siècle passé.

Il n’existe qu’une seule zone actuellement connue en Haute-Normandie où l’on peut admirer l’amphibien le plus rare et menacé de la région. On le croyait disparu de ce secteur géographique depuis plusieurs décennies. Or, il a été remarqué il y a près de 10 ans dans la commune de La Vacherie. Suite à cette précieuse découverte, ce site de reproduction a été classé dans le réseau Natura 2000, le programme européen de conservation de la biodiversité.

Dans le cadre de la préservation de cette espèce, les techniciens du Saviton ont participé à un inventaire des sonneurs à ventre jaune sur le site Natura 2000.

Publicités

Campagnol amphibie (Arvicola sapidus)

Zoom sur un petit rongeur présent sur l’Iton.

Autrefois commun des cours d’eau, la population de campagnol est aujourd’hui en régression. C’est un animal discret mais actif de jour comme de nuit et tout au long de l’année.

Souvent confondu avec le rat musqué, le campagnol a été victime des campagnes de lutte contre les rongeurs nuisibles.