Archives pour la catégorie Nos chantiers

DISSOLUTION DU SAVITON – Vente aux enchères :

Faisant suite à la dissolution du Syndicat par la Préfecture de l’Eure au 31 décembre 2019, les véhicules et les matériels seront mis en vente aux enchères par l’Hôtel des Ventes d’Evreux le Mercredi 6 Novembre 2019 à partir de 14h30 au siège social du SAVITON (Exposition de 14h à 14h30).

Pour tous renseignements :

https://www.interencheres.com/materiels-professionnels/vehicules-et-materiel-de-saviton-263230/

Du nouveau au SAVITON :

Elagage

Dans le cadre de ses activités, le Saviton intervient auprès de ses membres pour leur apporter aides et conseils en matière d’entretien, tant du cours d’eau, que de sa ripisylve. Depuis début 2016, notre équipe rivière a élargi ses compétences par la formation d’un salarié à l’élagage. N’hésitez pas à contacter nos techniciens au 06.79.22.22.76 pour toute demande de devis d’entretien et/ou travaux de restauration sur votre (vos) parcelle(s).
Nous vous rappelons qu’en tant qu’adhérent au Syndicat, vous pouvez bénéficier d’aides financières à hauteur de 40% du montant du devis pour l’entretien et 80% pour la restauration.


Restauration de la ripisylve -Parc de Navarre- Evreux – PARTIE 1

Le SAVITON engage une action de restauration de la ripisylve[1] sur l’Iton, sur le site du parc communal Evreux Navarre. Cette action s’inscrit dans la planification des travaux du Syndicat dans le cadre de son Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien de l’Iton Aval 2011-2016 (PPRE Iton aval 2011-2016). Elle se positionne dans un cadre règlementaire précis, la Directive Cadre sur l’Eau (DCE 2000/60/CE) et la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA 2006) dont l’objectif principal est l’atteinte du bon état écologique des cours d’eau français. Elle doit répondre également aux objectifs de sécurisation de ce site ouvert au public et se prémunir de l’aléa dans ce secteur à fort enjeu inondation (limitation de la formation d’embâcles[2]). De nombreux arbres sont fragilisés suite aux divers évènements météorologiques (chablis, houppiers cassés…). Le faible enracinement des peupliers les rend vulnérables aux vents violents pouvant entrainer leur chute et le déchaussement des berges.

Ces travaux comprennent l’abattage de 164 peupliers matures sur l’ensemble de la zone, la réfection des berges en Génie Végétal[3] (banquettes et fascines d’hélophytes) et la lutte contre les espèces invasives (présence de la balsamine géante Impatiens glandulifera).

Suite au diagnostic de la rivière, ce tronçon se caractérise par une ripisylve peu diversifiée, vieillissante représentant un facteur limitant pour l’installation d’espèces patrimoniales. Une étude naturaliste réalisée sur ce secteur montre que les berges de l’Iton concentrent les enjeux de biodiversité tant au niveau ornithologique, entomologique que phytoécologique. A noter la présence dans ce secteur de l’agrion de mercure (Coenagrion mercuriale), odonate[4] protégée et d’orchidées (Epipactis helleborine). L’intérêt de cette restauration est de permettre à ce site d’exprimer son potentiel en matière de biodiversité.

Ces travaux participent au traitement paysager de l’Iton et du parc, invitant les usagers à la découverte de ce milieu naturel en proposant un aménagement typique des bords de cours d’eau normands propice aux activités telle la pêche.

[1] Ripisylve : Formation boisée riveraine de bord de cours d’eau

[2] Embâcles : accumulation de matériaux charriés par la rivière (branches, feuilles mortes…)

[3] Génie végétal se définit comme l’utilisation de plantes vivantes, de partie de celle-ci et e semences afin de résoudre les problèmes dans les domaines mécaniques de la protection contre l’érosion, de la stabilisation et de la régénération des sols. Les techniques du Génie Végétal allient les principes de l’écologie et du génie puis visent à maintenir, améliorer ou recréer des fonctions écologiques naturelles.

[4] Odonates regroupent en France deux sous-ordres, les libellules et les demoiselles.

Installation passerelle – Moulin de Navarre

Sur le site du Moulin de Navarre à Evreux, en complément de ses travaux de restauration, le SAVITON a réalisé la maîtrise d’ouvrage d’une passerelle.

Cette passerelle assurera plusieurs fonctions :

  • déplacement des moutons pour la gestion du site par pâturage (gestion différenciée)
  • liaison lors de manifestations
  • liaison s’intégrant dans un projet d’écomusée mettant en valeur le patrimoine hydraulique et le patrimoine naturel de la rivière

Restauration des berges à La Vacherie

Les travaux de génie végétal ont permis la restauration du milieu aquatique sur 95 ml.

La rive droite de l’Iton, dans la zone d’impact d’un ouvrage hydraulique, était fortement érodée. Des protections obsolètes en bois, quelques déchets inertes et la présence d’espèces végétales envahissantes (bambou) ont été identifiés. Plusieurs enjeux étaient à prendre en compte et notamment la proximité d’un site Natura 2000.

Les travaux sont les suivants :

  • Élagage et abattage d’arbres dangereux, sources d’embâcles (ouvrage hydraulique à l’aval du site)
  • Arrachage du foyer de bambous
  • Brûlage des rémanents
  • Retrait et évacuation des déchets
  • Talutage en pente douce, réalisation d’une banquette avec des hélophytes prélevées localement

IMG_0549IMG_0868IMG_0979

Restauration de berge commune de Brosville

Le SAVITON est intervenu sur une propriété privée pour la restauration d’une berge fortement encombrée de tôles, murs en parpaings et autres débris (voir photos).

Le chantier a été réalisé en plusieurs étapes:

  • Démontages et élagages de plusieurs sujets
  • Brûlage des déchets verts
  • Fendage
  • Rognage des souches
  • Destruction et évacuation des protections obsolètes
  • Talutage de berge pour limiter l’érosion (en pente douce)
  • Prélèvements d’hélophytes locales et implantation sur le site restauré

Au total, ce projet a permis de restaurer plus de 50 ml de berge. L’aboutissement de ce projet vient compléter les nombreux chantiers réalisés par le Syndicat sur ce secteur de la commune de Brosville.

Entretien d’un réseau de mares – Le Hom

Le chantier a été réalisé en collaboration avec le lycée horticole d’Evreux, une association nature (Naturellement Reuilly), deux agriculteurs et le SAVITON.

La matinée a été consacrée au curage de 4 mares situées sur des parcelles appartenant à des agriculteurs. Ce curage réalisé avec l’aide d’une mini-pelle a permis de retirer la vase présente au fond de celles-ci. Les étudiants ont participé à l’entretien des berges avec l’aide d’outils manuels.

L’après-midi, une mare a été créée sur la parcelle d’un agriculteur permettant ainsi d’élargir encore d’avantage le réseau de mares. Les étudiants ont réalisé un nettoyage sur le site de La Vacherie, appartenant au SAVITON, situé à proximité. Cet entretien a permis de faire ressortir des points d’eau.

L’ensemble de ces actions ont été réalisées afin de favoriser la présence des amphibiens et notamment du sonneur à ventre jaune, espèce emblématique de notre région.

Etude et travaux de renaturation – site industriel Hondouville

Le Syndicat Aval de La Vallée de l’Iton, dans le cadre de ses missions d’entretien et de restauration des cours d’eau, s’est porté assistant maître d’ouvrage pour la réalisation d’une étude hydraulique d’effacement d’ouvrages et de renaturation de cours d’eau sur un site industriel de la commune de Hondouville.

Le SAVITON a fait appel à un bureau d’étude (EGIS EAU) pour la réalisation de cette étude. Le programme des travaux retenus comprend 3 grandes étapes:

  1. Démantèlement de l’ouvrage des Plis: La suppression de ce vannage a eu pour but l’amélioration de la circulation piscicole et du transit sédimentaire.
  2. La renaturation du ruisseau des Courtieux: Ce petit affluent de l’Iton était déplacé par rapport à son tracé initial et rejoignait l’Iton sous l’usine SCA TISSUE France via une buse. Les travaux ont permis de restaurer écologiquement le ruisseau en le replaçant dans son état initial et ainsi éviter sa pollution par l’usine.
  3. Restauration de zones humides: Des travaux de déblaiement ont permis d’améliorer le caractère inondable et la biodiversité de la prairie faisant face à l’usine SCA TISSUE France.
Le chantier en vidéo
Localisation du chantier